L’atelier : Kokedama

Actuellement, dans les journaux, dans les médias, on parle beaucoup du Kokedama. Cet art Japonais est apparu dans les années 1990. Il propose des sphères de mousse qui mettent en valeur des plantes. L’ensemble est ensuite suspendu ou posé élégamment dans une coupelle. Je vous propose, dans l’atelier floral, de découvrir comment on réalise ce type de jardinage.

Origine du Kokedama Japonais

Le Kokedama est le résultat d’un mélange de plusieurs pratiques ancestrales développé au Japon.

  • Le Nearai qui propose plusieurs plantes sauvages plantées sur un petite dôme de substrat.
  • Le Kusamono regroupant des plantes de saison implantées dans un pot artisanal.
  • Le Bonsaï que tout le monde connait comme étant un arbre contraint à rester petit.

L’idée est de réaliser une composition de plantes avec une plus grande facilité d’entretien proche de la nature d’où l’utilisation de la mousse végétale comme contenant. Les plantes que l’on peut utiliser sont très variées. On peut utiliser des plants de lierre, des fougères ou des plantes fleuries.

Kokedama exemple composition plante

Matériel nécessaire pour Kokedama

Pour réaliser ce type de montage d’art végétal Japonais, il vous faudra :

  • Un mélange de terre d’akadama et de ketoh. Vous trouverez des sachets de terreaux prêt à l’emploi dans toutes les jardinerie.
  • De la mousse sphaigne déshydratée.
  • Une plante en pot,
  • Une baguette en bois,
  • Un vaporisateur d’eau,
  • De la mousse des bois en plaque,
  • Du fil de coton, ciseaux et 2 épingles à cheveux.

Comment faire un Kokedama

Cette réalisation est assez simple mais il faut être minutieux avec la plante et la mousse. C’est la clé de la réussite.

Vous allez dépoter la petite plante et démêler les racines avec la baguette en bois. Attention, il ne faut pas les abîmer. Vous pouvez couper les plus longues au ciseaux. Vous pouvez laisser un peu du terreau d’origine. Vaporiser l’ensemble.

Maintenant, réaliser un mélange avec les terres et une poignée de sphaigne. Cette dernière est utile pour conserver de l’humidité. Mouillé un peu cette préparation. Pour les quantités, c’est selon la taille de la plante et des racines.

Former une boule autour des racines avec le mélange des substrats. Après avoir plongé de la sphaigne dans de l’eau et l’avoir essorée, on la place régulièrement tout autour de la sphère. Maintenir l’ensemble avec du fil.

Pour la finition, il suffit de vaporiser une plaque de mousse des bois et de l’appliquer sur la réalisation. Avec une épingle à cheveux placée à la base de la plante, on entoure la sphère avec le fil. Pensez à conserver une jolie forme Ronde. La deuxième épingle va maintenir le bout de fil de coton.

Votre kokedama est fini. Vous pouvez le placer sur une assiette en verre concave ou ajouter de la corde et la suspendre. Les compositions sont infinies. N’oubliez pas de l’arroser régulièrement et surtout au début. On pourra les associer avec d’autres création d’art floral Japonais comme l’Ikebana.

Laisser un commentaire